Magazine Gala, l’art de la négrophobie ordinaire

Une tenue de Gala pas assez royale pour le magazine Gala.

Dans sa dernière édition, le magazine people Gala se permet de faire preuve d’un humour aux relents nauséabonds  de néo-colonialisme à l’endroit du haut-commissaire du Swaziland, Christian Muzie Nkambule, et son épouse.

La faute impardonnable commise par le couple venu du royaume du Swaziland: avoir eu l’outrecuidance de se déplacer à l’international vêtu d’une tenue traditionnelle royale…Non, non vous ne rêvez pas.

Ainsi donc, pour les ignares de Gala, troquer le classique occidental « costume cravate et tailleur » pour un apparat traditionnel en tissu africain relèverait, sans mauvais jeu de mot, du crime de lèse-majesté.

Les rédacteurs de ce torchon prolongent cette vision hégélienne de l’Afrique, cette hiérarchisation des cultures qui rabaisse tout ce qui n’est pas occidental. Sachez magazine Gala, que vous n’avez aucune leçon à donner aux Africains. Et de grâce, dans votre prochain numéro, évitez de nous pondre un article encenseur sur la mode traditionnelle africaine. On vous connait.

Naturi Ebene.

g.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s